The Hives + Invité
Festival Big Bang - Saint Médard En Jalles
vendredi 19 mai
Ouverture des portes : 20h00
Concert : 20H30
Style(s) : Rock
Tarif(s) : 35€ (Prévente) / 38€ (Sur place)
Organisateur(s) : RockSchool Barbey / Ville de Saint Médard En Jalles

La Ville de Saint-Médard-En-Jalles et la RockSchool Barbey présentent, dans le cadre du Festival Big Bang

 

THE HIVES

Nés il y a maintenant deux décennies en 1993 à Fagerta, Suède, The Hives sont depuis longtemps un groupe qui compte dans le rock’n’roll. Leurs débuts, avec « Barely Legal » en 1997, ont percé à travers la communauté punk comme une locomotive lancée à pleine vitesse, avec un punk fulgurant, que les punks ont adoré… mais qui a laissé la plupart des gens de marbre !
Cependant, avec « Veni Vidi Vicious » en 2000, et la compilation « Your New Favourite Band », The Hives inscrivent leur nom sur la liste des succès garage-rock de la décennie au même titre que les White Stripes notamment.

Avec les titres « Hate To Say I Told You So », « Main Offender », « Supply And Demand » et « Die, Alright ! », les gars en noir et blanc font leurs premiers pas en radio et à la télévision. Ils partent en tournée pendant trois ans et aucun d’entre-eux ne veut que ça s’arrête mais ils décident finalement d’enregistrer un nouvel album dans l’optique non seulement de réinventer le rock’n’roll mais aussi et surtout  de se réinventer eux-mêmes.

Leur troisième album « Tyrannosaurus Hives » met tout le monde d’accord , comme le groupe l’avait décidé au début de sa carrière estimant qu’aucun groupe n’avait fait plus de trois bons albums d’affilée ! Avec les tubes « Walk Idiot Walk », « Two-Timing Touch & Broken Bones » et « A Little More For Little You », le même cycle se répète : faire un nouveau disque, partir en tournée pour conquérir le monde, et recommencer ! Et Dieu sait que, tels des vikings avec un bien meilleur sens du style, ils ont conquis !

Avec « The Black And White Album » en 2007, le groupe s’inspire pour la première fois d’influences extérieures avec l’intervention de producteurs tels Pharrell Williams, Jacknife Lee et Dennis Herring. Le single « Tick Tick Boom ! » reflète parfaitement le côté explosif de l’album. Une fois encore le succès est au rendez-vous, et après les 400 concerts et 25 nuits d’hôpital qui suivirent, le groupe décide que trois années sur la route suffisent.

Ils retournent donc en studio et sortent « Lex Hives » en 2012, un album que Q encense en disant qu'il "pétille avec l'énergie d'un premier album" tandis que The Independent salue son "immense énergie, son rock extrêmement dynamique" et que les fans sont complétement déchainés. Ils parcourent ensuite le monde sans répit pour  leurs concerts toujours explosifs.

Et maintenant, qu'est ce qui va suivre pour The Hives ? Quelles montagnes reste-t-il à gravir ? Quelles terres sont encore à conquérir ? Va t-on entendre parler d'eux à nouveau ? Peut-être. Pour The Hives, c'est tout ou rien, la perfection ou le silence, faire leur meilleur album à ce jour ou mourir en essayant. "Quelque chose se prépare du côté des Hives" promet le chanteur Pelle Almqvist de façon cryptique !