The Pirouettes
jeudi 04 novembre
Ouverture des portes : 20h
Concert : 20H30
Style(s) : Electro / Pop / Folk
Tarif(s) : 24€ (Tarif unique)
Organisateur(s) : Base Prod

RÉGLEMENTATIONS PRÉFECTORALES EN VIGUEUR

Vous devrez présenter un pass sanitaire (passeport vaccinal, test PCR ou antigénique de moins de 72h) pour entrer au sein de la Rock School Barbey et participer aux différentes activités : concerts, cours de musique, répétitions, studio, ateliers, Teenage Week... 

Le port du masque reste obligatoire. 

Sans ce pass, la Rock School Barbey se réserve le droit de vous refuser l'entrée. 


The Pirouettes

On ne présente plus Vickie Chérie et Leo Bear Creek, aka The Pirouettes : après deux albums (Carrément Carrément, 2016, et Monopolis, 2018), d’incessantes tournées en France et à l’étranger (avec en point d’orgue des concerts triomphaux à la Cigale et à l’Olympia), et de nombreuses collaborations, le duo est devenu l’une des figures les plus marquantes et attachantes de la pop hexagonale d’aujourd’hui. Mais après l’annonce de leur séparation amoureuse, on pouvait craindre la fin de l’aventure musicale. Pas du tout, les Pirouettes nous reviennent avec un nouvel album dont le titre, Equilibre, n’est pas anodin. « Equilibre tu es un rêve inatteignable » dit la chanson éponyme. Et pourtant, l’équilibre, c’est bien l’objectif que se sont fixé Vickie et Leo pour continuer à travailler ensemble : un idéal de sagesse vers lequel se tourner, au cœur de la tourmente, et qui a guidé les Pirouettes, aussi bien en tant qu’artistes qu’en tant qu’êtres humains, au cours de l’écriture et de la composition de ce nouvel album. Il aura fallu en effet réapprendre à travailler ensemble, laisser de côté conflits et sautes d’humeur, et trouver des ressources de calme et d’empathie. Mais leur volonté commune d’écrire un nouveau chapitre, de continuer à raconter leur histoire, pour eux comme pour les fans, a abouti à un résultat aussi généreux que touchant.

Ce nouvel album, équilibre oblige, prend davantage en considération les désirs chacun et donne plus de voix à l’expression personnelle. Fini l’unisson, chacun peut désormais à tour de rôle exprimer son point de vue et affirmer sa personnalité. De ce point de vue, l’idée du double album est tout à fait symbolique : produire deux ensembles égaux et mettre 9 chansons de chaque côté de la balance.

Quoi de mieux pour annoncer un double album qu’un double single ? Encore un peu d’amour, essentiellement interprétée par Leo, et Ciel radieux exclusivement chantée par Vickie. Mais au final, pour qui tend l’oreille, les paroles des chansons abordent bien souvent le thème d’un amour partagé. Vickie et Leo semblent s’adresser des messages remplis de tendresse, porteurs d’espoir, témoins discrets d’un équilibre possible.